suivez le blog sur facebook restez alerté sur twitter recevez les derniers articles par RSS
mai 302011
 

Le dernier lundi de Mai, les américains célèbrent Memorial Day. Le jour du souvenir. On y honore tous les soldats tombés dans toutes les guerres depuis la guerre de sécession en 1865. C’est un peu le 11 novembre et le 8 mai français, réunis en un seul jour et étendu, au delà des deux dernières guerres mondiales, au souvenir des vétérans de Marignan, d’Austerlitz, d’Indochine et d’Algérie. Un exemple d’efficacité américaine. Non seulement tout le monde s’y retrouve, sans discrimination d’époque, de grande ou de petite guerre, mais on n’a pas besoin de ressortir les mêmes costumes et les mêmes discours plusieurs fois dans l’année. C’est bien pratique. Ça évite aussi de chercher une nouvelle date au calendrier à chaque nouvelle guerre. Et avec toutes les guerres de ces derniers temps, ça ferait bien une petite semaine de congé à caser pour arriver à satisfaire la mémoire de tout le monde !

Pour marquer le coup, la tradition est de sortir les drapeaux, les camions de pompier, les voitures de police, et de faire défiler tout ce qui peut porter costume en ville (j’en avais fait une petite vidéo en 2009 que vous trouverez au rayon video de ce blog). Mais ce sont plutôt des parades populaires que de vrai défilés. Car, fait assez remarquable, les militaires ne défilent pas ! Aussi incroyable que cela puisse paraître pour la première puissance militaire du monde, l’armée ne défile jamais. L’arsenal de tanks et d’avions reste au garage. Le président ne fait pas le poireau en attendant de saluer les troupes au détour d’une grande avenue. Même le 4 juillet, jour de fête nationale, l’étalage de la puissance militaire sur le pavé de la capitale ne fait pas partie de la tradition américaine. Pour exhiber ses équipements militaires dernier cri, l’Amérique a Hollywood. Pas besoin des Champs Elysées, ou de la Place Rouge.

Tant qu’on y est, Memorial Day célèbre également le début de l’été (ben non, ce n’est pas le 21 juin en Amérique, parce que c’est pas pareil et puis les enfants ils finissent l’école le 15 juin alors ce serait pas vraiment un jour férié pour eux, et puis le dernier lundi de mai c’est pas loin du 21 juin alors on va pas commencer à rajouter des dates pour quelques semaines d’écart, sans blague). Ça fait partie du « package » des célébrations du jour, qui commémore donc également l’invention du hot dog, et marque le début des grandes promotions sur les barbecues neufs.

Cet aspect de la tradition est de (très) loin le mieux respecté à travers le pays. Pour notre premier Memorial Day en Californie, la parade n’y était pas et les drapeaux flottaient en bien plus petit nombre qu’en Pennsylvanie. Avec un poster géant de soldat américain impeccablement dessiné et deux petits drapeaux plantés dans notre gazon, « la maison des Frenchies » comptait paradoxalement parmi les plus patriotiques de notre quartier. Mais si les drapeaux n’y étaient pas tous, les barbecues étaient bien sortis des garages en nombre, enveloppant tout le quartier d’un fumet persistant de hot dog et de steak grillé. Le nôtre s’est bien entendu joint au concert de grillades, en souvenir d’une belle autre journée sous le soleil californien, avec quelques amis pour partager le souvenir d’un petit rosé de Provence, et pour célébrer un lundi non travaillé. Une journée mémorable à tout point de vue !

  3 commentaires pour “Memorial Day”

  1. Encore une fois, un bon point pour les Americains qui respectent, et honorent, les soldats morts aux combats.
    En France, et ça je l’ai très très souvent entendu dire, pour les militaires qui décèdent sur le terrain, on vous dira: « ils sont militaires,ils l’ont choisi donc ils savaient à quoi s’attendre « .
    Mais ceci est encore un autre problème ..

  2. Moi tout pareil!
    Sauf que par souci d’efficacité j’allume directement le barbecue au napalm!

  3. I feel much better now. Thank you

 Réagir à cet article

(required)

(required)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>